Catégories
Matériel

Nouveautés Rab 2021 – 2022

L’équipementier anglais Rab a récemment présenté à la presse ses futurs produits printemps/été 2022. L’occasion pour nous de les contacter pour qu’ils nous en disent un peu plus sur leurs nouveautés, ainsi que sur leur vision du développement durable et de leur stratégie circulaire.

Qui est Rab ?

Pour ceux qui ne connaitraient pas cette marque, Rab est une société anglaise fondée par le grimpeur Rab Carrington au début des années 80. Elle fait dorénavant partie du groupe Equip Outdoor Technologies avec la marque américaine Lowe Alpine, passée sous giron britannique depuis.

Rab est à l’origine une marque spécialisée dans les produits garnis de duvet, tel que les doudounes et les sacs de couchage. L’équipementier a su ensuite étendre son catalogue en proposant des vêtements et des abris toujours à destination des grimpeurs. Depuis quelques années, la marque s’essaie maintenant aux autres disciplines de montagne, tout en souhaitant augmenter sa présence à l’international. Manquant parfois de nez quant à la conception de certains de ces produits, Rab reste une référence dans le monde du duvet, et offre parfois de très beaux produits (le pantalon Rab Spire est increvable). Elle fait partie aujourd’hui des marques de référence en matériel spécifique à la montagne, aux côtés de Patagonia et Arc’teryx.

Rab et le développement durable

Comparé au leader Patagonia, Rab est politiquement moins active sur le front de la protection de la nature. Il n’en reste pas moins que les efforts de ces deux dernières années sont impressionnants. Le groupe Equip est d’ores et déjà neutre en émissions de gaz à effet de serre. C’est-à-dire qu’il compense toutes ces émissions (recherche, production et distribution) via l’achat de crédits carbone. À l’avenir, le but pour le groupe est d’atteindre une neutralité nette en carbone, qui se définit comme une absence d’émissions inutiles. La notion d’inutilité et d’utilité en émission est indiquée par un panel d’experts indépendants, mais in fine, on va dans le sens de la réduction des émissions. D’ici 2030, le groupe souhaite poursuivre ses efforts en réduisant ces émissions de 42 % et celles de ses achats de 58 %. Les émissions restantes seront compensées comme aujourd’hui.

Rab cherche également à réduire sa production de déchets. Cela passe par plusieurs leviers. Le premier consiste à réduire les déchets en amont, avec une diminution des emballages plastiques et des échantillons de test. Le second levier consiste à encourager la réparation. Le centre de réparation anglais a montré une forte demande de la part de la clientèle. Le groupe a depuis décidé d’ouvrir un second centre plus gros aux Pays-Bas. Enfin, le dernier levier consiste à récupérer des déchets pour les recycler. La marque s’essaie à la collecte de duvet pour le recycler avec son partenaire italien Pure. Un projet pilote est actuellement mené dans leurs locaux anglais pour collecter tout ce qui contient du duvet et qui doit être mis au rebut. Cela concerne aussi bien les doudounes que les oreillers et autres couettes. On peut également se réjouir de l’augmentation de la part de matériaux recyclés dans les nouveaux produits, sans constater de dégradation de performances.

Les nouveautés 2021-2022

Maintenant, peut-on vraiment être soutenable tout en ayant un catalogue de produits aussi important, c’est un autre débat qui mériterait d’avoir lieu. Ayant eu accès à l’intégralité de leur catalogue de produits, il faut dire que beaucoup d’articles ont des usages qui se croisent, à l’image du nombre impressionnant de doudounes proposées. Bien sûr qu’il en faut pour tous les goûts, mais il n’en reste pas moins que le client sera vite perdu devant tant de choix au risque de ne pas prendre ce dont il a vraiment besoin…

Nous avons alors décidé de ne pas écrire sur toutes les nouveautés, mais uniquement celles qui nous paraissent importantes. Pour les autres articles, nous vous invitons à consulter leur communiqué de presse.

Apparition de sacs à dos sous la marque Rab

Lorsque Rab nous dit qu’il va sortir des sacs à dos à leur nom, voilà que l’on se met à craindre pour la société sœur Lowe Alpine. Véritable référence dans le monde du portage lourd, ainsi que dans les pulls polaires, la marque fondée par la légende Jeff Lowe (avec ses frères Mike et George) a été pas mal malmenée dans son existence. Fondée dans les années 60, rachetée par Asolo en 2002, puis par Rab en 2011, Lowe Alpine propose toujours des sacs de qualité et robustes, mais il est loin le temps de l’innovation. La marque n’a même plus de site web propre depuis peu, leurs gammes étant maintenant intégrées sur le site de Rab.

Néanmoins, Rab nous a indiqué que le renommage de sacs Lowe Alpine en sacs Rab ne signait pas la mort de la marque historique. Lowe Alpine conservera à l’avenir les gammes dédiées au portage lourd, au voyage, à la randonnée et au trek. En revanche, Rab aura maintenant à charge tous les sacs pour les pratiques de la grimpe et des activités rapides tels que le trail et le fastpacking. Les modèles Tensor passent ainsi dans le giron de Rab, et la marque va récupérer la gamme Aeon. Une gamme dédiée à la pratique du trail semble être dans les tuyaux, mais les Anglais n’ont rien pu nous dire de concret pour l’instant.

Sac à dos Rab Aeon Ultra

Parmi les nouveautés prévues pour l’été 2022, les sacs Rab Aeon Ultra nous apparaissent comme très prometteurs. Disposant d’une légère protection contre la pluie et la neige, les sacs disposent d’un nouveau dos promettant un grand confort de portage. Les bretelles embarquent (enfin !) des poches pour des gourdes souples, et d’autres pour de la nourriture et des accessoires. Le volume principal embarque également une fermeture par enroulement (comme les sacs de compression), souvent très agréable à l’usage.

blank
Sac à dos Rab Aeon Ultra – Crédits Rab

Là où Rab fait fort, c’est qu’ils n’ont pas à rougir face à la concurrence en termes de poids et de prix. La référence actuelle sur les sacs de fastpacking reste pour nous la gamme Fastpack de l’américain Ultimate Direction. À titre de comparaison, le Rab Aeon Ultra de 28 litres pèse 700 grammes et coûte 140 euros. Le Fastpack équivalent est celui de 30 litres, à 690 grammes et 150 euros. Pour la version de 20 litres, le Rab Aeon Ultra est à 630 grammes et 130 euros, et le Fastpack 20 est à 590 grammes pour 125 euros. Salomon quant à eux dispose du XA 25 (25 litres, 510 grammes, 140 euros), plus léger et plus cher, mais avec une faible durée de vie…

Rendez-vous pris donc l’été prochain pour comparer ses nouveaux Aeon Ultra à nos Fastpack actuels !

Nouveaux tissus pour la gamme de Bivi

La collection printemps/été de 2022 est l’occasion pour l’équipementier de remplacer tous les tissus de ces Bivi (Alpine, Ridge Raider, Storm) par une toile sans PFC. Le Trailhead Bivi vient quant à lui prendre la place de l’entrée de gamme chez Rab. Doté d’un poids de 410, le bivi dispose d’une protection légère contre les intempéries (10 000 mm de hauteur d’eau, traitement DWR et respirabilité de 10 000 g/m²/24 h. Malgré ses évolutions, Le Ridge Raider souffre toujours de la comparaison avec notre référence qu’est le Outdoor Research Helium Bivi, aussi performant pour quasi la moitié du poids et la moitié du prix…

blank
Quiz: bivi ou tarp? – Crédit Rab

Évolutions et nouveautés sur les sacs de couchage

S’il y a bien un domaine où il est difficile de prendre Rab à défaut, c’est bien sur les sacs de couchage. Leur offre est pléthorique, et les Anglais ont su bien faire évoluer leurs produits avec le temps. Parmi les nombreuses évolutions à venir, la plus marquante reste l’intégration de plus en plus poussée de matières recyclées, à l’image des Rab Solar Eco et Rab Solar Ultra. Ces sacs s’offrent même un meilleur ratio isolation/masse que la gamme Solar précédente.

Les gammes phares de la marque vont également utiliser de nouveaux tissus recyclés. Les Neutrino Pro feront dorénavant appel à un tissu Pertex Quantum Pro recyclé, tout en gardant une protection accrue contre l’humidité. Les Neutrino et les Alpine [respectivement en plume d’oie et de canard] emploieront quant à eux un tissu Pertex Quantum recyclé. Enfin, la gamme Andes délaissera le Pertex Quantum Pro au profit d’une étoffe Gore-Tex Infinium Windstopper. Sans oublier l’arrivée de la technologie TILT maison, à savoir une fine couche d’aluminium placée près de la doublure intérieure pour limiter les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur du sac.

Les nouveaux sacs de couchage dans le détail

Dans notre liste de matériel, la stratégie de couchage repose sur trois sacs de couchage, dont les températures confort sont de 5, -10 et -20 °C.

Sur le créneau du 5 °C, on retrouve dans les nouveautés Rab le Neutrino 200 et l’Alpine 200, respectivement à 320 € et 260 € pour 580 g et 620 g. Nos références actuelles sont le Therm-A-Rest Hyperion 5 °C et Cumulus X-Lite 300, respectivement à 460 et 465 g, pour 350 et 280 €.

blank
Rab Alpine 800, en plumes de canard – Crédits Rab

Sur le créneau du -10 °C, nous avons l’Alpine 800, à 350 € pour 1260 g. Nos références actuelles sont le Therm-A-Rest Oberon et Cumulus Teneqa 700, respectivement à 1110 g et 1150 g, pour 400 et 335 €, mais en plume d’oie et non de canard.

Enfin, sur le créneau du (presque) -20 °C, nous avons le Neutrino 800, l’Andes Infinium 800 et le Neutrino Pro 900, respectivement à 620, 750 et 690 €, pour 1210 g, 1390 g et 1350 g. Notre référence actuelle est pour nous le Therm-A-Rest Polar Ranger, un vrai -20 °C confort, donné à 1470 g pour 630 €.

Les nouveautés sont plutôt bien placées dans le marché actuel, surtout lorsque l’on compare le triplé performance, poids et prix. Bien évidemment, les tissus et la qualité du duvet ne sont pas identiques entre Therm-A-Rest, Cumulus et Rab, mais nous sommes tout de même en présence de beaux produits. À voir si ces nouveautés Rab font honneur au savoir-faire historique de l’équipementier.

Nouveautés vestes

Adieu la membrane eVent, place au Gore-Tex et Proflex ! Rab pousse dehors cette membrane que l’on nous annoncé fut un temps comme prometteuse, mais qui n’a jamais su tirer son épingle du jeu. Le fabricant fait dorénavant appel à Pertex et Gore-Tex. Elle a également développé [sûrement avec un partenaire] une membrane « maison » nommée Proflex. Cette membrane est utilisée sur la toute nouvelle softshell de trail, la Rab Kinetic Ultra. La veste offre une protection de 10 000 mm et une respirabilité hors norme de 35 000 g/m²/24 h. Le tout pour un poids de 280 grammes et un prix de 190 €. À comparer avec la veste Arc’teryx Trino SL, qui dispose d’un tissu Gore-Tex Infinium, pour un poids de 340 g et un coût de 230 €.

Au rayon des nouveautés, on retrouve également la remplaçante de la feue Flashpoint, avec une veste de protection ultralégère Phantom Pull-On (demi-zip), qui s’accompagne d’un surpantalon Phantom Pants. La masse est incroyable, avec seulement 90 grammes pour la veste et 80 grammes pour le pantalon. Les deux pièces font appel à la membrane Pertex Shield 2,5 couches, qui offrent une protection à hauteur de 20 000 mm et une respirabilité de 20 000 g/m²/24 h. Ces chiffres ne sont pas très excitants, mais le marché de la veste de trail semble se consolider autour de ces performances. En revanche, le prix est très intéressant, avec la veste à 180 € et le pantalon à 130 €. À tester à la sortie, car si les 7 deniers du tissu arrivent à résister au port d’un sac, on aura sûrement une très belle pièce à notre disposition.

Nouveautés polaire et doudounes

Dans le monde de la polaire, vous avez aujourd’hui la Patagonia R1 et les autres. Mais Rab souhaite bousculer la référence avec sa nouvelle Syncrino, une polaire faisant appel à un mélange de mérino et de polyester. Nous ne sommes pas spécialement fans de ce type de mélange, car il est difficile de séparer le mérino du polyester au recyclage. Mais il faut avouer que les performances de ce type de mélange sont souvent bluffantes dans l’action. Le modèle à surveiller est la future Rab Syncrino Mid Hoody, disposant d’une capuche, d’un zip intégral et d’un tissu plus riche en mérino au niveau du visage. Comparée à la R1, les prix et les masses sont de 180 € et 390 g pour la Patagonia [TechFace], et de 180 € et 385g pour la Rab.

Dans la plume, Rab propose dorénavant une gamme de doudounes Infinity. La Rab Infinity Alpine utilise du Gore-Tex Infinium, couplé à une charge de 175 g de duvet à 800 cuin US, pour une masse de 520 g et un prix de 400 €. La Rab Infinity Microlight voit quant à elle une charge de 145 g de duvet à 700 cuin US recyclés, pour une masse de 450 g et un prix de 300 g.

Dans le synthétique, on retient l’arrivée d’une doudoune Rab Generator Alpine 525g, avec un tissu en Pertex Quantum Pro, garni en PrimaLoft Gold de 80 g/m². Le prix sera de 300 €. On retient également l’arrivée d’une nouvelle version de la Xenon, nommé 2.0. Cette nouvelle doudoune fait appel à un tissu en Pertex Quantum Outer recyclé, avec un isolant à 60 g/m² de Primaloft Silver Eco 100 % recyclé. La masse passe à 390 g, soit 60 g de plus, dû à l’emploi d’un nouveau tissu extérieur et d’une nouvelle coupe promettant plus de liberté de mouvement. Le prix est de 180 €. Cette Rab Xenon 2.0 s’annonce très prometteuse lorsqu’on la compare à notre référence qu’est la Patagonia DAS Light [320 g, 350 €, Pertex Quantum Pro, 65 g Plumafill 100 % recyclés].

Le mot de la fin

Avec ces nouveautés, Rab continue à progresser dans le monde des marques premium, avec l’arrivée de beaux produits. Il s’agit plus d’évolutions que de révolutions sur leurs produits. Mais sur leurs processus de production, la marque fait des bonds en avant quant à la protection de l’environnement. On regrettera juste les tarifs élitistes de leur sac de couchage, mais on reste tout de même loin des dernières folies de chez Arc’teryx. On attend maintenant de voir ce que va devenir Lowe Alpine, et les futures offres dans le monde du fast & light.

Cet article n’est aucunement sponsorisé par Rab. Nous avons juste eu accès à un communiqué de presse qui nous a donné envie de creuser le sujet. Si cela vous plaît, on fera sûrement à l’avenir le même genre d’exercice avec d’autres équipementiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *